&p=page_d_accueil UA-16139442-2

ipi

  • Un syndic d'immeuble à Uccle, viré et radié.

    On ne saura de lui pas grand-chose: l'ex-syndic d'un immeuble cossu situé sur les hauteurs d'Uccle, a été accusé par un/des propriétaire(s) de malversations. 

    D'un coté, un syndic qui -d'après Yves Van Ermens, président de l'insitut des professionnels de l'immobilier (IPI) - fait l'objet d'une enquête. A l'IPI, on affirme que depuis 2010, 15 syndics ont été radiés, 37 "suspendus". Et toujours, affirme t'on, pour des raisons de mauvaises assemblées générales, de commissions versées et/ou de comptabilité.

    De l'autre, un futur-ex-syndic, nommément cité par TéléBruxelles.

    Enfin, du côté des syndics professionnels, "c'est le blues" d'après un article paru en mars 2014 sur le site du Soir:

    "Les syndics disent avoir vu leurs responsabilités gonfler ces dernières années, et leurs honoraires stagner. Le métier, considéré comme ingrat, peine à recruter."

    Alors, l'affaire de Uccle: avertissement ou règlement de comptes? 

    l'émission de TéléBruxelles ici